Sport & Adrénaline

Comment et où faire un vol en avion de chasse ?

Vous êtes en recherche de sensations très fortes et vous êtes passionné par l’aviation ? L’avion de chasse réunira sans difficulté ces deux critères pour vous faire vivre un moment de pure adrénaline totalement inoubliable ! Voici comme faire pour effectuer un vol en avion de chasse en France dans les plus beaux appareils aériens dont les performances sont à couper le souffle.

Que ce soit pour offrir ou pour se faire plaisir, le baptême de l’air en avion de chasse reste un moment gravé à tout jamais dans la mémoire. La découverte de l’engin aérien, de son cockpit, la sonorité déployée par l’allumage des moteurs, les premières sensations procurées par le décollage etc. sont autant de raisons qui vous pousseront, en tant que fans d’aéronautique, à faire un vol en avion de chasse.

C’est à bord d’un Fouga CM-170 Magister que vous prendrez place, à l’arrière, en tant que co-pilote. Construit par l’Aérospatiale-Potez dans les années 1950, le Fouga Magister avait pour objectif de participer à la formation des pilotes militaires. Au total, ce sont un peu plus de 1000 exemplaires qui ont été fabriqués. On le reconnaît aisément grâce à son empennage papillon.

C’est un avion à réaction qui a été au service de la Patrouille de France pendant 24 ans, de 1956 à 1980. Ses capacités ont été largement plébiscitées par les pilotes de voltige et de nombreuses patrouilles en ont fait leur engin de prédilection.

Une fois que vous aurez admiré le Fouga Magister sous tous ses angles, vous vous installerez dans cockpit à la place réservée au co-pilote, c’est-à-dire celle qui se trouve juste derrière le pilote. Équipé d’une combinaison avant de monter, vous serez déjà immergé dans cet univers. Vous serez attaché et le cockpit se refermera. Le pilote procédera au démarrage des deux moteurs et ainsi au décollage du Fouga Magister ! Vous allez rapidement atteindre une vitesse impressionnante de 300 km/h et l’adrénaline parcourra tout votre corps de la tête aux pieds ! Si le pilote est d’humeur à vous en mettre plein la vue, il réalisera peut-être de belles acrobaties !

Expérience : le vol en avion de chasse de Rebecca

Des passionnés de sports extrêmes ont accepté de répondre à nos questions concernant l’activité qu’ils ont réalisé. Nous remercions ici Rebecca pour ses réponses, elle nous donne son opinion sur le vol en avion de chasse au Castellet.

Bonjour Rebecca ! Tout d’abord, comment avez-vous découvert Sport Découverte ?

J’ai découvert Sport découverte en cherchant sur des moteurs de recherche des stages de pilotage et j’ai trouvé que Sport découverte était le site le plus complet, le plus pratique d’utilisation et attractif au niveau des prix .

Et concernant les activités ?

Les activités sont diverses et en ayant pratiqué deux d’entre elles, je peux dire qu’on en a pour son argent, c’était vraiment au-delà de mes espérances.

Vous pratiquez peut-être des sports extrêmes ? Quels sont-ils ?

Je ne pratique pas de sports extrêmes, j’aimerai en pratiquer un (l’avion de chasse ) mais à moins de gagner à l’Euromillion, ça va être dur ! Je fais par contre du wakeboard de temps en temps mais je ne suis qu’une amatrice !

Vous aimez l’adrénaline alors ?

Ma vie est basée là-dessus !!

J’aime la vitesse, le risque, etc…

Cela procure des sensations inédites !

Vous avez donc eu le plaisir de découvrir une de nos activités, quelle était-elle ?

J’ai offert à mon ami un stage multi-volants sur une Ferrari 458 (en exclu, merci !! ), une Lamborghini Gallardo LP 540-4 et une Aston Martin DB9, et j’ai pratiqué moi-même le stage en avion de chasse (Albatros L39 C ) sur le site du Castellet .

Quel était votre ressenti à quelques minutes de l’activité ?

Je vais parler essentiellement de celle que j’ai pratiqué moi, faire un tour d’avion de chasse, c’était mon plus grand rêve !

Et ça a été possible grâce à vous et à l’équipe formidable du Castellet, donc mon ressenti… je vous laisse imaginer ce que l’on ressent quand on est sur le point de réaliser un rêve et qui plus est, un rêve qui vous semble impossible et inaccessible ! Beaucoup de joie, de bonheur, d’impatience et inquiétude aussi (un peu) face à l’inconnu.

Et pendant ?

Pendant… j’ai la vidéo de l’avion de chasse en souvenir, on peut me voir dès le premier virage, le sourire jusqu’aux oreilles et dans mon regard on peux lire cette petite phrase « j’y suis, je suis dans un avion de chasse, je l’ai fait !!!!!! »

Une sensation extraordinaire !! Une sensation de liberté infinie

En tant que bonne fan de « Top Gun » c’est un peu kitsch je sais, mais je me voyais à la place de Maverick survolant le paysage à des centaines de kilomètres heures. Cette puissance qui vous pousse au cul (excusez-moi l’expression), mais c’est tellement vrai !

Le partage constant avec le pilote, adorable en plus, à l’écoute de chaque attentes et de chaque ressentis (ce qui est assez important, car chacun a ses propres limites, moi je connais les miennes, c’est pourquoi je vais au-delà)

L’Albatros file vers la mer, le cœur reste serré, l’émotion est énorme, on survole des paysages magnifiques vus d’en haut. Des promeneurs du dimanche nous font de grands signes juste en bas, pas loin de nous… Nous leur faisons signe en retour par un battement d’ailes. C’est idiot comme souvenir mais j’aime à contempler les avions qui passent et j’aimerais tant qu’ils me voient eux aussi !

Ensuite, on survole les calanques, le paysage change, la mer en dessous, magnifique ! On a l’impression à ce moment là que l’on a toujours fait ça, on fait corps avec l’avion.

Le pilote m’explique alors comment manipuler le manche, me montre une manœuvre, un virage à gauche puis un virage à droite et je prends les commandes, moment intense et inoubliable, je pilote !!!

Ensuite, il m’explique comment faire « un tonneau » , exécute (non sans peur), on a la tête en bas, là, il lève ses mains en l’air et me jette un « t’as vu c’est toi qui pilote !! », oh inexplicable comme sensation, juste hallucinant !

Le terme liberté prend là tout son sens !!

Et viennent ensuite 8 minutes montre en main de pure voltige (et je peux jurer que 8 minutes c’est long !!!) , où j’ai encaissé +6G , forte la gamine ! Écrasée dans mon siège éjectable, le casque bien enfoncé sur la tête, le bras qui pèse plusieurs dizaines de kilos, le rêve ultime se réalise, je profite de chaque instants et de chaque poussées.

Le bruit du réacteur qui augmente à chaque fois que les G arrivent, la vision de la mer que l’on a l’impression de pouvoir toucher, la sensation est innommable, tout ce que je peux dire c’est faites-le, c’est énorme !!

Ensuite, un retour tranquille pour se remettre de ses émotions, un atterrissage tout en douceur et les plus belles 30 minutes de ma vie qui s’achèvent… 30 minutes de bonheur et d’adrénaline à l’état pur !

Le premier pied posé sur terre est tel que le premier homme qui a posé un pied sur la lune… étrange !

Plus qu’une seule obsession: recommencer !

Pendant une bonne semaine, j’ai eu la tête dans les nuages (et je n’exagère pas), toutes mes pensées étaient à 500 km/h et à + 6G !

Quel était le verdict final ?

Le verdict final est très simple : dès que je peux, je recommence ! Petite chose à rajouter, un grand grand merci à toute l’équipe sur place qui fait un travail extraordinaire, qui consiste à rendre des rêves possibles !

Si vous deviez faire une nouvelle activité, passeriez-vous par Sport Découverte ?

Je passerai par vous et pour un nouveau vol ! Sans hésiter, je vous fait une grande confiance et approuve votre bon travail !

Vous feriez quel genre d’activité ?

Je me laisserai bien tenter un jour par un stage multi-volants.

Merci Rebecca pour vos réponses, vous y avez mis du cœur et on sent que le vol en avion de chasse vous a VRAIMENT plu !

Si vous aussi vous voulez faire comme Rebecca : réaliser votre rêve, pouvoir donner un sens au mot liberté et découvrir des sensations fabuleuses alors réservez votre vol en avion de chasse chez Sport Découverte. Et cette fois-ci, c’est vous qui serez dans l’avion et se sont les randonneurs qui vous regarderont !